Wade traite les transhumants d’ »ingrats » et menace Macky : « Il sera surpris »

0
0

Le père de Karim Wade est aux anges. Trois (3) jours après son retour triomphant, il cache mal sa joie. « Je rends grâce au Tout Puissant pour m’avoir installé durablement dans le cœur de mes compatriotes. Et je sais que c’est pour l’éternité. Evidemment, je les porte au plus profond de moi-même. Dieu m’est témoin. C’est vrai que mon plaisir a été immense le jour de mon retour en 1999 et au soir de mon élection à la présidence de la République mais ce vendredi, j’ai été particulièrement touché par les marques de sympathie et de reconnaissance de tous ces jeunes et vieux venus souhaiter la bienvenue et endurer l’épreuve de la longue procession de l’aéroport à la permanence nationale de notre parti.

Cela m’a fait oublier les circonstances qui ont entouré mon voyage à l’étape du Maroc », a dit Wade à ses proches au lendemain de son arrivée au domicile de son ancien ministre des Affaires étrangères, Madické Niang. Un lieu assiégé par ailleurs par les responsables libéraux à qui le père de Karim de Wade de préciser que les choses sont loin d’être terminées. Selon son prédécesseur, Macky Sall n’a encore rien vu. 
 

« Il est vrai que nous avons des stratégies que nous n’allons pas dévoiler ici, nous sommes infiltrés et épiés mais nous avons nos moyens pour déjouer tous les pièges qui nous serons tendus. Nous allons nous concerter avec nos avocats en charge de ces dossiers pour une planification des procédures à élaborer. Le camp d’en face aura ses surprises », lance le président sortant qui ne manque pas tancer les libéraux qui, « ont facilité les choses à Macky Sall. Ce, « par votre manque de solidarité dans l’épreuve d’une part, et la dispersion dans vos rangs d’autre part. Le moment n’était pas aux tentatives d’échappées solitaires dans une bataille de positionnement au sein du parti… », tance Wade. Ce, au moment où, martèle-t-il selon le journal « l’observateur », « lorsqu’il (Macky Sall) sapait votre cohésion par des débauchages ciblés en direction des plus faibles, des plus ingrats… ».  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici