Soudan du Sud: la communauté internationale tente une médiation

0
0

Ce qui m’inquiète, c’est qu’une différence politique a dégénéré en une confrontation où les combattants commencent à s’identifier ethniquement. Et c’est là où on a les premiers ingrédients d’une guerre civile dont les conséquences pourraient être génocidaires. On a des milliers de jeunes gens qui sont armés. Il y a maintenant de la haine partout.

Alexander RondosReprésentant spécial de l’Union européenne pour la Corne de l’Afrique, membre de la délégation.
Source : Rfi.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici