Micmacs fonciers sur la Corniche Ouest: Atépa, Aïdara Sylla et d’anciens dignitaires dans le collimateur

0
0

L’occupation irrégulière de la corniche qui a fait réagir des citoyens n’a pas encore livrée ses secrets. Au moment où la bataille fait rage entre le pouvoir et place et le collectif « non au mur » qui a même amené le président Sall à descendre sur le terrain pas plus tard que ce dimanche, le pouvoir a montré des documents qui évoquent quelques micmacs sur la Corniche. Des documents qui indexent celui qu’on surnomme le bâtisseur, Pierre Goudiaby Atépa qui a été très actif sur cette Corniche Ouest durant tout le règne de Wade, de 2000 à 2012 et au coeur de la contestation contre la construction de l’Ambassade de Turquie.

Une autre personne étant dans le collimateur et dont les terres sont menacées d’expropriation, plusieurs parcelles de terre ont été cédées à l’homme de confiance d’Abdoulaye Wade pour des sommes  »très en deçà de la valeur vénale réelle des terrains sur ce site à cette époque », selon le témoignage de Ndiaga Thiam, conservateur de la Propriété foncière de Dakar Plateau. C’est le cas du TF N°14415/DG.  Un terrain de 17 000 m3, situé sur la Corniche Ouest de Dakar, cédé à sa société dénommée Société de promotion touristique (SPT) au prix de 42,5 millions F Cfa, soit 2500 F Cfa le m². Sa Société des affaires et services (SAS) a bénéficié d’un terrain de 2 ha 2 a 47 ca sur la Corniche Ouest, au prix de 121,4 millions F CFA. La SAS a ensuite mis le terrain dans la constitution du capital de Diappo Sarl, sur la demande d’Alioune Aïdara Sylla, ledit porteur de chèques de Wade qui vient à peine de recouvrer la liberté. 

 
Des terrains qui avaient par la suite été vendus à un privé, bien installé dans la galaxie de l’hôtellerie mondiale. Par ailleurs, plusieurs personnes poursuivies dans le cadre de la traque des biens mal acquis ont des terrains sur la Corniche, acquis dans des conditions plus que nébuleuses. L’État compte les reprendre, selon le journal « l’enquête ». 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici